Yog'n Natura
Chaque étape de votre parcours est une clef dans votre réalisation...
Chaque étape de votre parcours est une clef dans votre réalisation...

Développement personnel

Est-ce qu'il vous arrive d'observer vos pensées? Je ne veux pas dire par là de penser mais bien d'observer le film de votre dialogue intérieur?

Prendre conscience de vos pensées c'est déjà faire la moitié du chemin vers sa profonde réalisation: celle de vivre pleinement l'instant présent.

Etre pleinement présent à soi même en apprenant ainsi à mieux se connaître.

Il y a quelques temps, j'ai été à un séminaire de développement personnel comme cela m'arrive souvent. Sauf que celui-ci a eu un impact majeur dans ma vie.

Il m'a fait touché des doigts la pleine puissance de mon être et le pouvoir illimité de mon esprit.

Dans cet article, je te donne quelques pistes pour explorer à ton tour ton plein potentiel.

En me lisant, j'imagine les questions qui t'assaillent… Comment puis-je apprendre à me connaître? C'est ma clef number one.

  • Qu'es-tu en train de pratiquer en ce moment? Là tout de suite, au moment où tu me lis ou l'instant d'avant? Frustration? Tristesse? Confusion? Distraction? Jugement? Grieffe? Fantasme? Ce que tu pratiques devient permanent.

Je répète. Ce que tu pratiques devient permanent.

Ton mental et ton ego te permettront de voir ce que tu leur permettras de voir.

Ou plutôt tu as le pouvoir de maintenir les rênes de ton mental en cultivant certaines pensées, ressentis ou affirmations. Regarde donc aujourd'hui ce que tu te refuses à voir, ce en quoi et pourquoi tu te limites afin d'éclaircir là où tu veux aller.

  • Quelles sont les personnes qui t'entourent? Dresse une liste de 50 personnes qui ont eu un impact positif dans ta vie. 50 minimum (tu verras que cela se fait aisément…)

En le faisant, tente de te rappeler les sourires partagés avec elles, les leçons de vie, les apprentissages qu'elles t'ont apporté. Observe celles à qui tu penses et que tu n'as pas envie de notifier pour autant (qui pointent du doigt des blessures bien souvent ou de conflits non résolus), observe celles à qui tu as pardonnées et dont ne ressort que l'impact positif de vos relations, observe tes maux, tes ressentis, tes sourires en écrivant ces lignes.

Les personnes qui nous entourent déterminent ce que nous pouvons savoir et la capacité de suivre ce que nous savons.

Il n'existe pas d'influence neutre. Toute personne qui croise ton chemin influence ta vie. Attention la notion d'influence est loin d'être péjorative. Au contraire, toute relation t'apporte une plu value d'une manière ou d'une autre.

Imagine deux jeunes filles issues de deux familles différentes. Ces deux jeunes femmes ont toute deux une âmes d'artistes. Elles créent, écrivent, ressentent les choses intensément.

L'une le fait avec fierté exposée aux yeux bienveillants de sa famille très ouverte qui l'encourage à plonger dans ses dons et à suivre ses envies lui promettant de toujours la soutenir.

La seconde le fait mais exposée aux moqueries (parfois non malveillantes), aux jugements : "tu ne vas pas en faire un métier c'est ridicule, cela ne paye pas, passe le bac et trouve un salariat confortable". Elle s'heurte aux croyances limitants des siens sans soutien. Côtoyant la solitude, elle va sûrement tenter de rentrer dans le moule afin de satisfaire sa lignée mais surtout afin de ne pas être abandonnée par les siens ou rejetée.

Je dis "tenter" car un jour ou l'autre, elle se retrouvera. C'est là toute la beauté de notre expérimentation sur Terre mais ça c'est un autre sujet.

Voici donc un bel exemple de l'influence des personnes qui nous entourent.

Apprendre à te connaître te permet de créer tes empreintes sur le sol et non de marcher dans celles des autres… Observe alors bien qui t'entoure.

  • Quel est ton but dans la vie? Le bonheur?

C'est le propre de l'être humain. C'est ce que j'ai toujours cru. Sauf que le bonheur n'est pas un but. Le bonheur est le chemin. C'est la somme de tes actions, le résultat de tout ce que tu fais.

Ah ça change la responsabilité. Donc tu es responsable de ton état émotionnel, tu cultives ton état d'être. 

Non ce n'est pas la faute de ton mari si tu n'es pas heureuse. (Il sera ravie de le lire!)

Non ce n'est pas la faute du chien qui aboie si tu as mal à la tête.

Non ce n'est pas la maladie qui te rend aigrie et difficile à soigner.

Ce serait tellement plus simple que de regarder ce qui cloche à l'intérieur.

Accepte ton plein pouvoir, redeviens acteur/actrice de ta vie. Apprends à t'aimer.

En reprenant le contrôle sur ta vie, tu acceptes d'évoluer. Tu ne luttes plus pour survivre, pour un pseudo bonheur. Tu cultives le bonheur par la somme de tes actions.

Cultive ton jardin, retire les mauvaises herbes, accorde toi du temps seul(e) ou cherche un regard extérieur et bienveillant.

Mais ça on en reparlera.

  • T'es-tu déjà demandé ce que tu ne voulais pas/plus dans ta vie? Sans jugements.

Parce que oui tu as le droit de changer d'avis. Autant de fois que bon te semble. La seule chose de constante c'est le changement. Et tu ne sauras pas si tu n'as pas essayé. Alors laisse ton côté caméléon prendre sa juste place et expérimentes.

Le première sagesse est de savoir ce que tu ne veux pas/plus être, pour devenir qui tu souhaites vraiment ! La seconde c'est de savoir ce que tu ne veux pas/plus faire de ta vie pour aller vers ce qui te ressemble pleinement. Enfin la dernière consiste à savoir là où tu ne veux pas/plus aller pour te laisser guider à ta juste place.

Changer d'avis est une force, c'est savoir se réadapter à son évolution.

Et n'oublie pas, du vide naît l'espace. De l'espace naît la création. Et c'est toi petite merveille qui me lit qui naît enfin de cet espace créatif.

Alors fonce, dresse une liste de tout ce que tu ne veux plus et laisse toi infuser ;-).

Crois moi, je l'ai fait et j'ai bouleversé ma vie. Aujourd'hui, elle me ressemble et j'en suis fière.

  • Il ne peut y avoir d'avancé sans avoir dix fois reculés.

La joie quand j'ai ENFIN intégré ça. La joie et le soulagement… No culpabilité !

Il faut parfois de nombreux retours en arrière pour comprendre qu'on reproduit les mêmes schémas. Répéter les mêmes erreurs avant de capter enfin le message caché ou la blessure à panser. C'est OK. 

Le retour vers le passé avec tous les maux que cela comprends est un passage obligé. Il contribue à la meilleure qualité de notre présent et de notre présence. Il lève parfois le rideau sur de nombreuses choses qui peuvent nous bloquer consciemment ou non.

Je te l'accorde c'est difficile mais tu portes en toi la somme de tes vies antérieurs (que tu y crois ou pas), ajoutée à cela les mémoires de ta lignée sans compter les expérimentations nécessaires de ta réincarnation… Bref on a tous du boulot alors autant le faire avec joie et engouement.

Il y a pas mal d'outils pour travailler sur ce sujet, l'hypnose, l'auto-hypnose, l'EFT, le yoga car il te permet de prendre conscience de tes schémas limitants, la pleine présence, les constellations familiales...

Le dernier que j'ai utilisé : l'arbre généalogique. Un bon vieil outils toujours aussi fiable pour faire le lien avec son passé et rassembler les pièces de son nouveau moi.

Je me suis ainsi rendue compte que j'avais à peu près la même histoire que ma grand-mère à quelque chose près que j'ai décidé de ne pas la subir, de ne pas la porter mais de reprendre le contrôle sur ma vie et de la vivre pleinement.

Voilà douce âme, c'est tout pour aujourd'hui.

J'espère que mon article aura pu t'aider.

Rappelle toi, observe toi. Ecoute toi, tes mots sont le reflet de tes pensées. Tes pensées le reflet de tes croyances. Tes croyance sont issues du passé. Reprends le contrôle. Change ta vie pour qu'elle TE ressemble.

N'hésite pas à commenter, partager, me dire si tu as aimé.

Je t'embrasse.

Eugénie

 

 

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.