Yog'n Natura
Chaque étape de votre parcours est une clef dans votre réalisation...
Chaque étape de votre parcours est une clef dans votre réalisation...

Mental, mode d'emploi 2/2

Bien-être

Le mental, deuxième partie.

Le premier article concernant le mental s'était arrêté sur nos capacités à en reprendre les rênes afin de garder le pouvoir de sa vie. 

Je me cite : "Reprendre sa responsabilité de vie en maitrisant ses pensées est une des clefs.

Tu gardes le pouvoir. Le pouvoir d'être en conscience."

Que se cache-t-il derrière le mental?

Des croyances limitantes, des programmes de l'enfance, des situations vécues et souvent éprouvantes... Parfois totalement inconsciemment.

Aujourd'hui, je te livre quelques clefs pour arriver à réduire sa présence, ralentir et apaiser tes ruminations (pensées obsédantes et répétitives) mais aussi à créer de l'espace afin de ramener le calme. Un espace de sérénité depuis lequel tu pourras entendre une petite voix te parler : celle de ton intuition.

  •  Les pranayama (composantes du yoga) = exercices de gestion de respiration (et oui, encore lui !) :  en sanskrit, on dit "chitta vritti nirodha" : au rythme de la respiration, les pensées fluctuent. Pour faire bref : fais de ton souffle un allié !

BREAK NEW ! Personne ne nous a jamais appris à respirer… Moi y compris. Pourtant c'est VITAL.

C'est une des première choses que j'aborde le plus souvent en consultation ou en séance de coaching. La respiration et la posture. Je ne sais pas si tu te rends compte mais ta manière de te tenir au quotidien peut-être soit génératrice d'énergie, soit complètement bloquante et limitante ! Essaie, dépose tes pieds bien à plat au sol, redresse ton dos, roule les épaules vers l'arrière pour bomber la poitrine; respire profondément par le nez en gonflant ton ventre à l'inspiration et en ramenant le nombril proche de la colonne à l'expiration. 

Observe toi et tu verras qu'en cas de stress, de peur ou d'anxiété, tu ne sais plus ventiler ! Et pourtant respirer est une fondation de la clarté d'esprit.

La respiration ventrale est LA respiration naturelle. Lorsque ton souffle se place naturellement au niveau du thorax, les émotions peuvent se montrer beaucoup plus difficile à gérer mais surtout tu en as nettement moins conscience. Mais surtout lorsque tu respires par la cage thoracique, tu ne sollicites pas le diaphragme réduisant de plus du triple ta capacité pulmonaire. Ne renouvelant pas l'air de tes poumons, ton élan vital (énergie) se voit réduire de moitié.

Respirer par le ventre c'est donc l'assurance d'alimenter tout ton être en oxygène mais aussi en hormones du bien être (dopamine, insuline et adrénaline!)

Résultat = tu es pleinement dans ton corps et non avec ton cher ami le mental...

Ce qui m'emmène à la deuxième clef.

  •  Si tu es dans ta tête, tu n'es pas dans ton CORPS. 

Ton ventre constitue ta matrice. C'est un lieu de création et de transmutation intense. Le berceau de la vie et du monde. T'y reconnecter te remet en profonde liaison avec tes aspirations. Ton nombril est une cicatrice de tes racines et de ton parcours...

Pour inverser la courbe et faire redescendre ton ascenseur émotionnel dans ton corps, il te faut... bouger ! Te mouver. Savais-tu que le mot "émotion" vient du latin "emovere" qui veut dire se mouvoir… Elles gravitent, elles se mouvent, vont et viennent... Et pour qu'elles circulent et que tu fluidifies tes pensées, il est nécessaire de te mettre en mouvement toi aussi !

Alors quand tu sens que la carafe explose et que tout semble brouillon, confus et chargé, sors prendre une grande bouffée d'air frais, te changer les idées (au sens littéral du terme!). Je te recommande le yoga qui est clairement une pratique de pleine conscience consistant à se reconnecter à l'instant présent, le moment M !

Ce qui glisse vers la troisième clef !

  •  La pleine conscience. Tu connais l'expression : "pince moi, je rêve" ? Et bien c'est exactement la même chose. Le mental projette des films et ton attention se porte sur leurs projections. Quand tu es au cinéma, ton attention est sur l'écran et non sur le contact de tes bras sur les accoudoirs ou le ressenti de tes fessiers posés sur la matière (souvent un doux velours confortable…). Alors pince toi pour revenir à la réalité...

Plus sérieusement, la méditation est un outils fantastique pour se recentrer et revenir à soi en mettant de côté l'illusion du mental.

Car clairement, le mental n'est qu'illusion. Rien de ce qu'il ne projette n'est réel. Il est très loin de ta vérité profonde : l'intuition.

  • L'écriture. Ecrire te libère, déposer tes pensées sur papier permet tout simplement de t'en détacher et de t'apaiser. On dit souvent qu'écrire est comme crier en silence. C'est une technique de concentration et de relaxation (une forme de méditation également) qui permet de rester focus sur ce que l'on notifie sur le papier. Ecrire est libératoire, des pensées, des émotions, des douleurs et des blessures… et c'est à portée de main (c'est le cas de le dire !)
  • Cultiver la gratitude. Une autre technique très simple et accessible pour lâcher le mental et son oppression est de cultiver l'amour pour ce que l'on a.

La gratitude est un condensé d'amour. Intensément reliée au présent, elle nous permet de revenir à ce que l'on est et augmente de plus notre énergie vibratoire. Elle envoie un message fort à l'Univers de contentement et de quiétude. En regardant ce qui nous entoure, ce que nos yeux peuvent contempler, ce que l'on possède, la richesse de nos relations, on déporte l'attention de notre esprit sur les belles choses de la vie :  ce que l'on a tendance à oublier sous l'égide du mental. La gratitude ramène de la présence à soi, au monde. Elle crée l'ouverture. La liberté de penser.

Tu peux en créer une liste chaque matin pour commencer ou bien essayer de l'intégrer dans ta vie en la soulignant sur des petites choses du quotidien : "j'ai de la gratitude pour mon corps de me porter et de me permettre de marcher, je remercie l'univers d'être en bonne santé et d'avoir un toit sur ma tête…"

Je m'arrête là car je crois que je pourrais t'en écrire un roman tant cela me passionne.

J'espère que cela t'aura permis d'y voir plus clair sur ce qui se passe dans ton esprit (peut-être en ce moment même en me lisant, ton mental te dit-il que c'est ridicule et n'a aucun sens… Vérité immuable ou illusion profonde?)

A toi de le définir !

Laisse toi le temps de réfléchir...

Merci pour ta lecture.

Belle journée à toi.

Eugénie


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.